Le blog sur la lingerie en coton
(...mais pas comme celle de ma grand-mère !)

Choisir sa forme de soutien-gorge

| Infos pratiques

Des soutiens-gorge, il en existe de tous les types et de toutes les formes. Avec armatures, sans armatures, rembourré, en triangle, forme corbeille ou ampliforme… Alors comment s’y retrouver parmi cette immensité de choix ? Et surtout, comment choisir la forme de soutien-gorge qui nous va ou qui correspond à nos attentes ?

Le casse-tête réside également dans le fait qu’une même appellation peut correspondre à des formes très différentes : ainsi, deux soutiens-gorge corbeille peuvent présenter d’importantes différences au niveau de la forme, tout dépend de la marque et du modèle.

Pour s’y retrouver, il faut distinguer les grandes familles de formes de soutien-gorge :

Le soutien-gorge CLASSIQUE, dit aussi emboîtant, couvrant ou cerclé

Il s’agit d’un modèle qui recouvre tout le sein grâce à des bonnets qui montent haut. Son avantage est qu’il offre un bon maintien en recouvrant toute la poitrine. On peut le trouver avec ou sans armatures ; il est facile aussi de le trouver sans rembourrage, ce qui intéressera les femmes ne souhaitant pas rehausser leur poitrine.

La forme de soutien-gorge CLASSIQUE convient à toutes les poitrines et intéressera particulièrement les femmes qui ont des poitrines généreuses qu’elles souhaitent maintenir de façon naturelle.

Le soutien-gorge CORBEILLE, dit aussi balconnet

Contrairement au soutien-gorge classique, ce modèle est peu couvrant car son principe est qu’il découvre le haut de la poitrine. Il convient donc bien si l’on souhaite porter une robe ou un haut assez décolleté. Quant à la différence entre un modèle balconnet et un modèle corbeille, elle est difficile à définir car elle varie beaucoup d’une marque à l’autre. Ce qu’il faut retenir, c’est que le principe du corbeille/balconnet est de couper le bonnet en deux de façon à dévoiler le haut de la poitrine.

La forme de soutien-gorge CORBEILLE convient bien à toutes les poitrines même si les poitrines les plus généreuses peuvent trouver son maintien insuffisant du fait qu’il est moins couvrant qu’un modèle classique.

Le soutien-gorge PUSH-UP, dit aussi pigeonnant ou ampliforme

Encore plus plongeant que le modèle corbeille ou balconnet, le concept du push-up consiste à rapprocher les seins en les rehaussant, le plus souvent à l’aide de coussinets placé dans les bonnets. Il est donc un allié des petites poitrines. Attention, on peut aussi parler de soutien-gorge « ampliforme » même sans qu’il n’y ait un effet « push-up » (rapprochement des seins). Dans ce cas, l’effet ampliforme se joue plutôt au niveau du doublage en mousse qui galbe les seins.

La forme de soutien-gorge PUSH-UP convient surtout aux petites et moyennes poitrines.

 Le soutien-gorge TRIANGLE

Comme son nom l’indique, ce soutien-gorge possède des bonnets de forme triangulaire. Le plus souvent sans armatures, il a l’avantage de mettre en valeur la poitrine de façon naturelle. Il convient mieux aux petites poitrines car il n’offre pas un assez bon maintien pour les poitrines généreuses. Les femmes à la poitrine menue peuvent donc l’apprécier pour son confort et son côté naturel même s’il n’offre pas l’effet « volume » que l’on peut trouver avec d’autres formes.

La forme de soutien-gorge TRIANGLE convient bien aux petites poitrines.

Le soutien-gorge BANDEAU

Son principe est que ses bretelles sont amovibles et qu’il doit donc tenir sans bretelles. A partir de là, ses variations sont multiples : on trouve des soutien-gorge bandeau de forme rectangulaire classique mais aussi en format corbeille, ampliforme… ce qui fait que le bandeau n’est pas forcément une forme en soi mais plutôt un outil pratique quand on doit porter une robe dos nu ou dos nageur. En ce qui me concerne, je le trouve très inconfortable à cause de la bande siliconée qui sert à maintenir les bonnets en place. Les grosses poitrines peuvent aussi ne pas apprécier ce modèle qui maintient les seins forcément moins bien qu’un modèle à bretelles.

La forme de soutien-gorge BANDEAU convient plutôt aux petites et moyennes poitrines.

Le soutien-gorge BRASSIERE

Il s’agit du modèle de soutien-gorge le plus couvrant et qui offre le meilleur maintien. Ses larges bretelles et ses bandes de tissu élastique en font la forme de soutien-gorge la mieux adaptée pour le sport. Il est le plus souvent sans armatures, ce qui le rend confortable. Par contre, il est en général moins joli et moins sexy que les autres modèles.

La forme de soutien-gorge BRASSIERE convient bien à toutes les poitrines.

 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback.

4 commentaires



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>