Le blog sur la lingerie en coton
(...mais pas comme celle de ma grand-mère !)

Les astuces pour entretenir sa lingerie

| Infos pratiques

Avoir de la jolie lingerie, c’est bien. Si en plus, elle peut nous durer le plus longtemps possible, c’est encore mieux. Quelles sont les différentes astuces pour entretenir ses slips, soutiens-gorge, guêpières, collants et autres chaussettes  ?

Les slips et soutiens-gorge

La première règle est de se fier à la lettre aux étiquettes de votre lingerie. Si cela s’applique à tous les vêtements, c’est encore plus vrai pour les pièces de lingerie qui sont particulièrement fragiles. Si l’étiquette dit « lavage à 30° », c’est que c’est 30° pas plus, si elle vous dit « lavage à la main », vous savez ce qui vous reste à faire. Surtout, ne pas croire que la lingerie en coton peut passer à la machine à 40°C : même si le coton supporte les fortes chaleurs, ce n’est pas le cas pour la lingerie qui risque de se déformer, sans parler de l’élastique de vos slips qui s’usera encore plus rapidement avec des lavages trop chauds.

Pour les slips et soutiens-gorge qui passent à la machine, veillez à les placer séparément de vos autres vêtements dans un filet de lavage : on en trouve dans les boutiques de lingerie notamment. Si vous n’en avez pas sous la main, une taie d’oreiller peut faire l’affaire. Ce filet évite à vos sous-vêtements de s’emmêler avec les autres vêtements : c’est particulièrement vrai pour les soutiens-gorge dont les baleines pourraient accrocher vos autres vêtements ou les parois de votre machine.

Pour les pièces qui se lavent à la main (ce sera le cas par exemple de la lingerie en soie), veillez à utiliser de l’eau tiède ou froide.

Le séchage des slips et soutiens-gorge doit toujours se faire à l’air libre, sur un étendoir. Exit donc les sèche-linge ! Le repassage est également prohibé.

Au niveau du rangement, il est préférable de mettre la lingerie dans du papier de soie, que l’on posera sur le fond du tiroir ou du panier dans lequel elle est rangée : cela permet d’éviter que le bois du tiroir/panier n’accroche aux fibres de votre lingerie. Pour les soutiens-gorge, il faut faire attention à ne pas modifier leur forme d’origine : on peut éventuellement les plier mais sans appuyer sur les rembourrages.

Les guêpières, corsets et autres body

Ces pièces sont en général faites dans des matières de lingerie délicates (tulle, dentelle, etc) : on préférera donc les laver à la main à l’eau tiède. Si les pièces sont fabriquées dans des matières plus solides (un body en coton par exemple), on pourra les passer à la machine après avoir vérifié sur l’étiquette du vêtement que cela est possible.

On les laissera ensuite sécher à l’air libre : on peut éventuellement laisser sécher les pièces les plus fragiles à plat sur une serviette pour absorber l’eau. En principe, le repassage est interdit pour la plupart de ces pièces qui sont confectionnées dans des matières délicates. Pour les pièces qui autorisent le repassage (à vérifier sur l’étiquette), veillez tout de même à les repasser sur l’envers.

Les bas, collants et autres assimilés

Ces pièces sont fragiles car les bas et collants peuvent se filer facilement. Ils demandent donc une attention permanente, lorsqu’on les met (attention aux ongles), lorsqu’on les porte (attention à là où on s’assoit, à ne pas accrocher les meubles, etc) et lorsqu’on les lave.

Diverses techniques de grand-mère sont utilisées pour rendre les collants plus résistants :

  • Les laver avant de les porter
  • Les repasser (repassage minimum) juste après achat, avant la première utilisation
  • Les mettre au frigo (!) avant de les porter

A vous de tester ces différentes méthodes au cas où l’une d’entre elles vous conviendrait. Une autre méthode que j’ai trouvée est d’acheter des collants plus solides car, disons-le franchement, toutes les marques ne se valent pas : il vaut parfois mieux payer plus cher pour garder ses collants plus longtemps.

Lorsque vous portez des bas ou des collants, pensez à avoir toujours une paire de rechange dans votre sac au cas où. Votre collant se file et vous n’avez de paire de rechange sous la main ? Vous pouvez toujours essayer la technique du vernis à ongles (encore faut-il en avoir sous la main), de la laque (un bon coup de spray peut limiter les dégâts), du savon frotté à sec (moins discret que le vernis), ou encore tout simplement les enlever s’il ne fait pas trop froid.

Parce qu’ils sont fragiles, il est préférable de laver les collants et bas en nylon à la main. Pour celles qui veulent malgré tout les passer à la machine, à vos risques et périls ! Veillez tout de même à les mettre dans une pochette de lavage. Quant à la température, que ce soit en machine ou à la main, elle ne doit pas excéder 30°C.

Les chaussettes

Nous parlons bien sûr de « vraies » chaussettes en coton, acrylique, etc, et non pas des mi-bas en nylon pour lesquelles les règles qui s’appliquent sont les mêmes que celles des bas et des collants.

Plus solides que les autres pièces de lingerie, les chaussettes peuvent être passées à la machine à 40°C sauf dans le cas de matières plus fragiles comme la laine, pour lesquelles on préférera un lavage à 30°C. Les chaussettes en coton peuvent être lavées à une plus forte température, 60°C par exemple, mais on évitera de les ébouillanter à 90°C. Pour éviter de perdre vos chaussettes dans la machine, vous pouvez, comme pour les autres pièces de lingerie, les mettre dans un filet de lavage.

Il vaut mieux éviter de passer vos chaussettes au sèche-linge, même si elles sont dans une matière solide, car les séchoirs usent les fibres des tissus. Ceci dit, beaucoup d’entre nous qui passent leurs chaussettes au sèche-linge ne s’en plaignent pas. Il vous reste donc à choisir entre le gain de temps et des chaussettes qui tiennent plus longtemps…

Quant au repassage, il y a réellement peu d’intérêt à repasser des chaussettes mais si ça vous amuse…

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback.

Un commentaire



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>